La timidité ça se soigne !

N’avez vous jamais entendu un de vos amis, ou vous même, dire qu’il ne pouvait pas faire telle ou telle chose car il était trop timide ? Mais qu’est ce que la timidité ? La timidité est-elle une fatalité ou peut-on en sortir ? Le timide est-il à plaindre ? Comment sortir de la timidité ?

C’est à ces questions que nous allons tenter de répondre dans les paragraphes suivant et ainsi décrypter cette forme d’anxiété sociale.

Parlons déjà du comportement courant d’une personne timide. Le timide parle peu, et souvent à voie basse. il est très souvent d’accord avec tout le monde, parle d’une voie hésitante, baisse les yeux et rougi même dans certaines situation. Il a toujours l’impression d’être observé et jugé. Et il se pose des questions : Pourquoi les autres le rejettent-ils lui si gentil et arrangeant ? Pourquoi les autres hommes, eux si insensibles, ont du succès avec les femmes et pas lui ? Pourquoi est-il ainsi ? Et comment sortir de cette timidité ?

Mais qu’est ce que la timidité réellement ?

C’est “une anxiété sociale, une tendance prononcée à se tenir en retrait et à éviter de prendre l’initiative dans tout types de situations sociales”. La timidité est vécue comme un grand handicap mais il en est tout autre en réalité. En fait, le timide est un grand orgueilleux, il n’a qu’une seule obsession : être aimé de tous. Le timide est en fait doté d’un grand égocentrisme, il est extrêmement narcissique. Il s’aime beaucoup et veut projeter aux autres une certaine image de lui. L’avis des autres est donc très important pour une personne timide. Mais le timide doit comprendre une chose, il n’est pas le centre du monde, il doit redescendre sur terre.

La première étape pour sortir de sa timidité est déjà d’en prendre conscience et de ne plus accepter son sort ! C’est l’étape primordiale afin pour vaincre sa timidité. Le timide doit se remettre en cause.

Et la première chose à remettre en cause, c’est le narcissisme du timide. Plus concrètement, il ne faut plus tenir compte de l’image que l’on va projeter aux autres mais agir en fonction de ses envies. Plus on agit sans se soucier de ce que pense les autres (parents, amis, collègues…), plus on combat la timidité. Il faut affirmer sa vrai personnalité ! S’affirmer est la clé de la timidité. Et pour s’affirmer, il faut parler, communiquer, risquer… et être soi même, et laisser tomber son égo.


S’affirmer, facile à dire, mais pas si facile à faire. Et pourtant, des exercices simples peuvent vous aider.

  • L’auto-affirmation positive (inspiré de la méthode couet) : par exemple se répéter tout les jours 30 fois “je vais de mieux en mieux, je prends de plus en plus en confiance en moi”. Cela peut paraitre simpliste comme méthode, mais elle donne de bons résultats.
  • La visualisation créatrice : fermer les yeux, se concentrer et faire apparaitre des images positives dans lesquelles on se voit communiquer avec des gens, communiquer, prendre la parole en réunion par exemple.
  • Les exercices pratiques : Par exemple, chaque jour, aborder 6 inconnus dans la rue. Au début, la peur sera forte, surtout avec les femmes, mais la confiance viendra rapidement. Les exercices pratiques vont faire sortir le timide de sa zone de confort, cette zone ou l’on se sent en sécurité, et qui pousse à ne rien faire.
  • Découvrir le body Langage : l’expression corporelle est très importante dans la communication avec les autres, qu’elle soit volontaire ou non. Se tenir droit, les épaules droites, ne plus baisser la tête, regarder les autres dans les yeux… et bien d’autres aspect du body langage.
  • Affirmer ses opinions : ne plus être d’accord avec tout le monde, dire ce que l’on pense et savoir dire non (à bon escient bien sur).
  • Prendre des cours de théâtre : c’est un très bon moyen pour apprendre à communiquer clairement et à s’extérioriser. Surement la méthode la plus efficace même.

Bref, toute une série de méthode, exercices… qui vous aideront à sortir de la timidité. Mais rappelez vous le maitre mot, AFFIRMEZ VOUS !

en résumé, quelques gestes simples pour sortir de la timidité :

  • Favorisez l’affirmation positive (auto affirmation)
  • Prenez la parole en public
  • Défendez vos opinions sans craindre les avis contraires
  • Acceptez vous et faites vous respecter
  • Travaillez votre langage corporel (épaules droites, regarder dans les yeux, marcher droit, sourire…)
  • Chaque jour, parlez à des inconnus dans la rue
  • Libérez vos émotions (colère, désir, amour…). Au besoin, le theatre peut vous y aider.
  • Apprenez à dire NON
  • Cessez de fuir et de rêver, agissez malgré les difficultés
  • Améliorez votre condition vestimentaire, mettez vous en valeur
  • Pratiquez des sports d’affirmation (karaté, judo, boxe…)
  • Participez à des compétitions sans craindre les rivaux.
  • Au besoin, consultez un psy (afin de favoriser la communication avec une personne neutre) et faites vous coacher.
Non indiquée